Accouchement imprévu à la maison

En tant que sage-femme, je mentirais si j’avouais ne jamais avoir eu à prendre en charge une maman ayant accouché subitement à la maison. Malgré tout, il faut savoir qu’il ne s’agissait jamais d’un premier accouchement, et que la distance domicile-maternité n’était pas en cause.
Ce sont des accouchements très rapides, totalement imprévisibles, et dans tous les cas, ils se passent très bien du fait de leur vitesse, même si les émotions sont particulièrement fortes.

Bien souvent, la maman, qui avait jusqu'alors des contractions très supportables, se retrouve soudainement submergée par des contractions beaucoup plus intenses qui l’empêchent de se mobiliser et par une envie incontrôlable de pousser. Il faut alors rester calme et ne pas chercher à rejoindre à tout prix la maternité, car un accouchement dans une voiture n’est pas du tout confortable et reste moins bien vécu qu’à la maison.

Le papa doit appeler les secours d’urgence, puis installer sa femme sur le lit avec une serviette sous les fesses. La maman ne pouvant pas résister à l’envie de pousser, la naissance se fait très rapidement sans manœuvre, et papa n’a plus qu’à récupérer son bébé. Il faudra ensuite essuyer, puis recouvrir bien chaudement le nouveau-né tout en le gardant contre soi. Les parents pourront alors se remettre de leurs émotions et commencer à réaliser que leur enfant vient de naître.


Avec l’arrivée des secours, le cordon ombilical sera clampé, puis sectionné. En effet, il ne faut pas tenter de le tirer ni de le couper soi-même. Quant à l’expulsion du placenta, il se fera soit avec les secours, soit à la maternité.


Pour finir, le bébé aura droit à un carnet de santé où sera inscrite la particularité d’être né à domicile !

  • Publié: 18/01/2014 05:47
  • Par Mark Andris
  • 2232 vues
comments powered by Disqus