La sage-femme : qui est-elle ?

La sage-femme a souvent été considérée comme une infirmière spécialisée. Pourtant, il n’en est rien. Il s’agit bel et bien d’une profession médicale avec un droit de prescription.
Il faut effectuer cinq années d’études après le baccalauréat, dont une première année de médecine, pour obtenir le diplôme d’état de sage-femme.
Par la suite, les sages-femmes peuvent pratiquer dans les cliniques privées, dans les maternités publiques, dans le secteur des PMI (protection maternelle et infantile) ou en cabinet libéral.

À quel moment peut-on avoir recours à une sage-femme ?
Les sages-femmes sont présentes à toutes les étapes de la grossesse car leurs compétences sont très diverses.
Elles peuvent effectivement suivre entièrement les grossesses physiologiques tout en prescrivant les examens complémentaires. Elles assurent également les cours de préparation à la naissance dans les maternités ou en libéral.

Dans les établissements, ce sont elles qui prennent en charge les consultations en urgence dès le sixième mois de grossesse, et on les retrouve dans les services de grossesses à risque.
Bien sûr, elles suivent l’ensemble des patientes en salle de naissances et dans les hôpitaux, ce sont elles qui pratiquent les accouchements normaux.

Par la suite, elles sont présentes dans les services de suites de couches pendant tout le séjour en maternité, mais on peut aussi les voir en visite à domicile pour prolonger la surveillance post-accouchement.
Enfin, même bien après l’accouchement, les sages-femmes sont encore proches des mamans pour les accompagner dans la rééducation périnéale.

  • Publié: 17/01/2014 08:43
  • Par Mark Andris
  • 2142 vues
comments powered by Disqus