Contraception : sensibiliser le jeune adolescent…

Nous sommes tous concernés ! C’est le message que veulent transmettre le ministère de la Santé et l’Inpes (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé) dans leur nouvelle campagne de prévention sur la contraception. Lancée le 8 avril, elle a pour but de sensibiliser les adolescents, filles et garçons, aux risques et conséquences d’une grossesse non désirée.

Cette année, les spots diffusés à la radio et sur certains sites Internet insistent sur la place de l’homme dans le choix de la contraception. Car oui, il s’agit bien d’une affaire de couple… L’absence de contraception concerne en particulier les jeunes. La cause ? : un manque d’information, des difficultés d’accès aux méthodes contraceptives ou encore un problème de reconnaissance sociale de la sexualité chez les adolescentes.

La campagne, qui vise préférentiellement les 13-19 ans, pointe avec une dose d’humour (noir) les inégalités entre les filles et les garçons dans les domaines de la contraception et de la sexualité… Signées de la phrase : « Faut-il que les garçons soient enceintes pour que la contraception nous concerne tous ? », les vidéos montrent des situations qui touchent habituellement les filles, comme la grossesse non désirée, l’accouchement… En complément, deux spots radios délivrent des informations pratiques sur les lieux où se procurer de façon anonyme et gratuite une contraception, qu'elle soit ou non d'urgence. C’est très bien fait. Espérons que cela fasse réfléchir les plus jeunes comme les plus âgés…
Plus d’infos sur : www.inpes.sante.fr et www.choisirsacontraception.fr

par Dr Caroline Pombourcq

  • Publié: 19/01/2014 20:08
  • Par Mark Andris
  • 2242 vues
comments powered by Disqus