Le nourrissage des premières semaines

À la naissance, le déplacement des alvéoles pulmonaires, le démarrage des mécanismes réflexes de la respiration permettent un approvisionnement régulier en oxygène. On respire sans y penser, ne prenant conscience du caractère vital de l'air ambiant que lorsqu'il vient à manquer. Ainsi, dans le petit âge, un simple rhume prend toujours une valeur de drame.

En revanche, l'apport de nourriture reste totalement à la discrétion d'un agent extérieur, la mère nourricière, qui, de ce fait, prend une importance croissante pour le nourrisson. La tétée et le nourrissage constituent des moments privilégiés car ils permettent à l'enfant de se souvenir des sensations fœtales. On oublie régulièrement que le larynx du nouveau-né permet à la fois de respirer et de déglutir pendant les premières années, particularité anatomique qui disparaîtra par la suite.

La succion du mamelon par le nourrisson est complexe et on ne peut la résumer à un simple mécanisme d'aspiration et de transvasement. Le nourrisson suçant le mamelon selon deux sortes de mouvements, se succédant irrégulièrement et sans cohérence apparente. Les premiers consistent en une succion pure du mamelon, sans extraction du lait, durant lesquels la langue caresse la face inférieure du mamelon dans tous les sens. Le second mouvement, plus complexe, permet l'extraction du lait par des mouvements conjugués de la langue, qui vient presser fortement et de manière saccadée le mamelon contre le palais, et des lèvres, qui agissent sur l’aréole mammaire. Il faut trois à quatre mouvements de succion pour un mouvement d'extraction de lait.

Les mères connaissent bien ce phénomène. Elles interprètent les premiers mouvements comme un moment durant lequel leur bébé ne boit pas, où il s'amuse, joue avec le sein. Or, rien de cela n'est gratuit. C'est par ces mouvements de succion pure et sans extraction de lait, que le bébé parvient à transmettre au sein, organe particulièrement sensible, une série de messages informant de ses besoins.

  • Publié: 26/01/2014 03:12
  • Par Mark Andris
  • 1938 vues
comments powered by Disqus