Perdre les eaux : et après ?

Après avoir perdu les eaux, la plupart des femmes se mettent spontanément en travail dans les 24 heures qui suivent.
Mais, dans certains cas, aucune contraction utérine à l’horizon ! Même si l’hospitalisation doit se faire pour effectuer des prélèvements et vérifier le bien-être du bébé, il vous faudra faire preuve de patience en attendant les premières contractions douloureuses.

Le lendemain de la perte des eaux, si vous n’avez toujours pas accouché, le médecin vous examinera pour décider d’une thérapeutique adaptée en vue de déclencher artificiellement les contractions utérines. L’efficacité dépendra essentiellement des conditions du col, et si celui-ci est dit "défavorable", la mise en route du travail peut encore prendre du temps, vous serez encore contrainte d’attendre.

C’est pourquoi la patience est vraiment de mise et il ne faut pas hésiter à trouver des occupations en attendant la venue de bébé (lecture, musique, balades dans la maternité, visite de la famille ou d’amis, etc.).

Quoi qu’il en soit, gardez le moral, une seule certitude : votre accouchement arrivera forcément dans les 72 heures suivant la perte de liquide amniotique.

  • Publié: 16/02/2014 10:41
  • Par Mark Andris
  • 2162 vues
comments powered by Disqus