Bactérie E. coli : les graines germées en accusation

Avec deux nouvelles victimes ce week-end en Allemagne, la bactérie E. coli entérohémorragique (Eceh) a causé la mort de 35 victimes depuis début mai. Et avec les 3.255 cas de malades confirmés ou suspectés dans 16 pays (Danemark, Suède, Autriche, Canada, France, République tchèque, Grèce, Pays-Bas, Luxembourg, Norvège, Pologne, Espagne, Suisse, Grande-Bretagne, Etats-Unis), le bilan est déjà très lourd…

Parmi les victimes, certaines sont si gravement atteintes qu’elles devraient garder des séquelles rénales. Elles devront être dialysées à vie ou se faire greffer un rein.

Une ferme "bio" en cause

Après des semaines d’hésitation, les scientifiques sont formels et mettent en cause les graines germées de la ferme biologique de Bienenbüttel, en Basse-Saxe. La question du mode de contamination reste en suspens. Les autorités sanitaires allemandes pensent à une contamination interhumaine. Les graines infectées auraient donc pu contracter la souche nocive d’E. coli au contact d’employés porteurs du germe. A suivre…

par Ysabelle Silly

  • Publié: 06/03/2014 16:24
  • Par Mark Andris
  • 1901 vues
comments powered by Disqus