Où se trouvent nos zones érogènes ?

Certaines zones de notre corps sont-elles plus sensibles que d'autres ? Oui, car au niveau de ces zones siègent de très nombreux capteurs sensoriels appelés "corpuscules de volupté. Ils transmettent l'information agréable au cerveau grâce à des relais nerveux.

Chez la femme, les zones érogènes sont dispersées sur tout le corps : la vulve, le vagin, les fesses, la poitrine, le cou, le dos, la tête, le creux de l'oreille, les pieds… Chez l'homme, au moins au début de sa vie sexuelle, ces zones sont essentiellement regroupées autour des organes génitaux.

Que les hommes ne désespèrent pas ! Le système nerveux associé au plaisir s'éduque tout au long de l'existence. Une zone peut devenir érogène grâce à l'apprentissage. Un exemple : si une femme caresse le pénis de son partenaire et son cou en même temps, le cou peut devenir une source de plaisir intense… par association d'idées et, même, par un véritable conditionnement pavlovien.

par Sylvain Mimoun, gynécologue, andrologue et psychosomaticien

  • Publié: 20/02/2014 18:40
  • Par Mark Andris
  • 1953 vues
comments powered by Disqus