Petite histoire de régimes

Au début du XXe siècle, les critères de beauté changent pour les femmes, la mode est à la minceur. Le corps, et plus particulièrement la taille, doivent être très fins. Cette mode de la minceur apparue à cette époque n'est jamais retombée depuis. Mais qui sait, peut-être que dans 20 ans la mode reviendra à l'embonpoint ?

Au début des années 1900 jusqu'aux années 1920, les régimes restent assez surprenants. On peut en citer quelques-uns :
- Horace Flechter considère que, comme nous avons 32 ans, il est nécessaire de mastiquer chaque bouchée de nourriture 32 fois...
- Guelpa propose une cure basée sur le jeûne : ne rien manger, boire eau et infusion en quantité, et pendant 4 jours prendre au choix : 40 g de sulfate de soude dans 750 ml de tisane de mauve ou de réglisse, un purgatif à base d'huile de ricin ou encore une bouteille d'eau de Montmirail chaude.
 - Le docteur Leven propose une cure à base de lait : les deux premiers jours, ne rien manger et boire des tisanes de mauve ou de tilleul ; du 3e  au 10e jour : ne se nourrir que de lait tiède parfumé de vanille, caramel ou café ; du 11e  au 30 e  jour : reprise progressive des aliments.

La minceur, à la mode depuis le début du XXe  siècle est encore plus plébiscitée depuis les années 1960. Le développement des médias popularise une minceur extrême. C'est le début du culte de la minceur. On ne sait pas ce que sera l'avenir de la minceur, mais la science et la génétique en seront sûrement les clefs. Ce qui est certain, c'est que son futur est assuré quand on sait que plus de 70 % des femmes adultes désirent maigrir... Et les professeurs Nimbus des régimes ont de quoi les satisfaire.

  • Publié: 09/01/2014 16:15
  • Par Mark Andris
  • 2180 vues
comments powered by Disqus