Vers l'humanisation de nos services d'urgence hospitaliers

Se retrouver aux urgences génère une inévitable angoisse. Imaginez en plus des problèmes de communication ! Affection cérébrale liée ou non à un traumatisme, surdité, autisme, déficience mentale, barrière linguistique… les raisons rendant le dialogue patients-professionnels de santé quasi impossible sont innombrables et compliquent au quotidien la tâche des urgentistes. Pour pallier ces difficultés, la mission handicap de l’AP-HP, aidée par l’association Des paralysés de France, la Société française de médecine d’urgence, des associations de malades…, a réfléchi à une solution. Ainsi vient de naître un kit de communication à l’attention des patients.

Ingénieux et simple, cet outil se compose : de pictogrammes permettant aux patients de désigner leur sensation de chaleur, de froid…, de symboles pour répondre aux questions indispensables à la réalisation de l’examen clinique, d’échelles de douleur… Enfin sur ces feuillets mobiles conçus dans un matériau plastifié pour respecter l’asepsie, des logos sont sous-titrés dans les langues pour lesquelles on manque souvent d’interprète. 

Les services d’urgence de France ainsi que les Samu et les Smur sont les premiers à étrenner cette invention, mais l’objectif est d’en faire bénéficier à terme tous les services hospitaliers du territoire national.  Cette mesure visant à mieux soigner les patients et plus vite vient à pic pour apporter une touche de bientraitance dans ces structures impersonnelles aujourd’hui tant décriées pour leur manque d’humanité !

par Dr Myriam Lainé-Régnié

  • Publié: 25/01/2014 04:20
  • Par Mark Andris
  • 2176 vues
comments powered by Disqus