Raconter sa journée aux parents : quelle barbe !

Nous attendons tous d’écouter nos enfants raconter leur journée : école, camarades, bonnes ou mauvaises notes, menu à la cantine, activités sportives, carnet de correspondance à signer, etc. Tout un programme, chaque jour qui passe. Cela prouve l’intérêt et la curiosité que nous leur portons. Curiosité bien naturelle.
Réponse de votre enfant : « Ça va », « Oui », « Chais pas », « Chais plus », « Bien », « Mm mm »… Et ce, pour les plus loquaces ! Souvent, c’est le silence en guise de réponse à "l’interrogatoire", comme ils disent.

Premier conseil : apprenons, nous les adultes, à leur parler de notre journée, sauf si nous travaillons à la DGSE.
2. Ne pas se montrer trop inquisiteur.
3. Sachez que, pour cet exercice, vous demandez à votre enfant de livrer des bribes de son intimité. Et malgré l’innocence de vos questions, l’enfant peut mal interpréter votre intérêt pour sa vie personnelle.
4. Au moment du coucher, demandez-lui de vous dire une chose positive qui s’est passée aujourd’hui pour lui et une chose négative. Il s’habituera à vous livrer ses joies, mais surtout ce qui lui pèse sur la conscience et qui risque de l’empêcher de bien dormir. Et c’est plus tard, en ayant pris l’habitude de vous parler dans le creux de l’oreille, qu’il livrera le détail de ses journées. Enfin, s’il le veut…

par Harry Ifergan

  • Publié: 06/02/2014 17:10
  • Par Mark Andris
  • 1984 vues
comments powered by Disqus