Faire l'amour après bébé

Lorsqu’on aborde le sujet de la contraception à l’examen de sortie de la maternité, la question sur la reprise des rapports sexuels nous est souvent posée. Il n’existe pas vraiment de délai à respecter ni de contre-indication à reprendre une activité sexuelle plusieurs jours après l’accouchement. Mais, dans les faits, la sexualité dans le couple revient après un ou deux mois, voire plus. On conseille avant tout aux mamans de se sentir prête.

Il persiste une certaine inquiétude vis-à-vis de la cicatrice d’une éventuelle épisiotomie, déchirure ou césarienne. C’est souvent la peur d’avoir mal ou de fragiliser la cicatrisation qui fait que la femme repousse le moment de la reprise des rapports. Il s’agit alors de favoriser les préliminaires avec des massages et des caresses sans finir forcément par une pénétration. Les maris se montrent souvent patients et attentifs à condition qu’ils ne se sentent pas mis de côté. Vous trouverez ensemble les positions adéquates qui éviteront toute sensation douloureuse.

En cas d’allaitement maternel, la région vaginale a tendance à s’assécher, ce qui rend la pénétration assez désagréable. Il ne faut pas hésiter à utiliser un lubrifiant à base d’eau. Il améliorera l’hydratation et contribuera à la cicatrisation. Par ailleurs, il faut savoir que des écoulements de lait peuvent se produire au moment d’une forte excitation ou de l’orgasme.

La tonicité du périnée est souvent diminuée après l’accouchement. Il n’est donc pas rare que les sensations chez l’homme comme chez la femme soient amoindries dans les premiers temps. Pas d’inquiétude non plus si vous trouvez que votre libido est au plus bas. C’est un phénomène tout à fait naturel lié à l’accouchement, à l’allaitement, mais aussi à la fatigue accumulée. Le plus important est de pouvoir en parler à votre conjoint qui saura vous rassurer, et vous pourrez petit à petit retrouver votre féminité en toute confiance.

par Sophie Emond

  • Publié: 30/01/2014 14:52
  • Par Mark Andris
  • 1935 vues
comments powered by Disqus