Pour ou contre la vaccination de la varicelle chez tous les bambins ?

La varicelle reste en France une maladie bénigne, contagieuse très répandue – évoluant par épidémies dans les écoles – elle survient à n’importe quel moment de l’année, c’est là que peuvent commencer les arguments :
Les projets de week-end ou de courtes vacances contrariés, isolement familial pouvant se prolonger plusieurs semaines si la fratrie est contaminée en cascade « c’est-à-dire l’un  après l’autre » angoisse même si maman est enceinte et ne se souvient plus si elle l’a eue !


Avant de se forger une opinion, il faut se remémorer les règles de toute vaccination : la protection individuelle peut-être assurée, mais elle n’a aucun intérêt général.


A l’inverse pour agir sur toute une population, espérer faire reculer les épidémies et même la maladie, il faut vacciner plus de 85 à 90% de la population à risque, dans un temps court sachant que le reste de la population (les adultes en France) est à priori protégé.

A vous de choisir entre contamination « naturelle » ou maladie bénigne de mieux en mieux éliminée de la population.

  • Publié: 31/12/2013 08:08
  • Par Mark Andris
  • 2170 vues
comments powered by Disqus