Alli®, pilule anti-obésité : un premier bilan mitigé

L’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) vient de dresser un premier bilan du médicament anti-obésité mis à disposition en pharmacie sans ordonnance depuis mai 2009 : Alli®. Vous en avez probablement entendu parler car, avec autant de publicité à son démarrage, il ne pouvait passer inaperçu. Ainsi, après sept mois de commercialisation, les données recueillies ne remettent pas en cause le rapport bénéfice-risque de ce médicament. Cependant sa mauvaise utilisation a été pointée du doigt… Un petit rappel sur ses modalités d’usage ne semble donc pas superflu.

Alli® est certes délivré sans prescription médicale, mais il doit être utilisé dans des conditions bien précises. Il s’agit d’un traitement indiqué uniquement chez les personnes ayant un indice de masse corporel (IMC) supérieur ou égal à 28. De plus, il doit obligatoirement être associé à un régime modérément hypocalorique et pauvre en graisses. Sa durée maximale d’utilisation est de six mois. Il est fortement conseillé de consulter auparavant un médecin afin de bénéficier d’une prise en charge globale de ce surpoids et de dépister les contre-indications à ce médicament. Là encore, la place de votre médecin généraliste et de votre pharmacien est primordiale. Attention, Alli® n’est pas une pilule miracle. Il doit être utilisé à bon escient. Souvenez-vous qu’un médicament ne se prend pas à la légère…

par Dr Caroline Pombourcq

  • Publié: 24/12/2013 14:42
  • Par Mark Andris
  • 2162 vues
comments powered by Disqus