Surveillance renforcée pour le traitement anti-acné

Attention ! Depuis le 15 mars, la délivrance d’isotrétinoïne (Contracné®, Procuta®, Curacné®, Isotrétinoïne Teva®), ce médicament fréquemment utilisé dans les acnés sévères, ne peut se faire à une jeune fille ou une jeune femme que sur présentation d’un « carnet-patiente ».

L’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) a en effet décidé de renforcer les modalités de prescription et de délivrance, déjà rigoureuses, de ce médicament potentiellement dangereux en cas de grossesse. L’isotrétinoïne pouvant être responsable de malformations importantes chez l’enfant à naître (anomalies cardiaques, neurologiques…).
Et malheureusement, la dernière enquête réalisée a montré que le nombre de grossesses survenant pendant le traitement était de plus en plus important…

Afin de limiter ce risque, ce « carnet-patiente » devra être obligatoirement présenté à chaque consultation médicale mais également à la pharmacie. Sur ce carnet, les dates et résultats des tests de grossesse seront notés. Sachez que le médicament ne sera pas délivré si l’ordonnance et le dernier test de grossesse datent de plus de 7 jours. Bien sûr, les tests de grossesse doivent être négatifs !

Fréquente chez nos ados, l’acné est souvent disgracieuse mais peut être soignée efficacement et sans danger… à condition de respecter les règles.
Plus d’infos sur www.afssaps.fr/Infos-de-securite/Communiques-de-presse/
www.afssaps.fr/Infos-de-securite/Communiques-de-presse/Isotretinoine-orale-et-carnet-patiente-Renforcement-du-Programme-de-Prevention-des-Grossesses-communique

par Dr Caroline Pombourcq

  • Publié: 12/12/2013 19:48
  • Par Mark Andris
  • 2173 vues
comments powered by Disqus