Les dangers de la petite cuillère…

Une étude américaine parue début 2010 dans le journal de médecine interne ("Annals of Internal Medicine") vient de démontrer que l’usage des cuillères de nos cuisines pour l’administration des médicaments sous forme de sirop ou suspension buvable peut conduire à des sous-dosages ou, au contraire, à des surdosages, voire à des intoxications !

Dans cette étude, des professeurs de l’université de Cornell (New York, États-Unis) ont réuni 195 étudiants et leur ont distribué à chacun une cuillère à café, une cuillère de taille intermédiaire (ou "à dessert") et une cuillère à soupe. Officiellement, il s’agissait d’une étude sur les sirops contre le rhume. En réalité, les chercheurs voulaient déterminer quelle quantité de médicament était versée dans chaque cuillère. Ils ont demandé à chaque étudiant de remplir les différents couverts avec l’équivalent d’une cuillerée à café (5 ml). Résultats : l’utilisation de la cuillère à soupe a engendré une surestimation de la quantité de liquide de 11,6%, tandis que celle de la cuillère intermédiaire a conduit à un sous-dosage de 8,4%.

Soyez donc prudents et ne négligez pas les dispositifs, de type cuillère-mesure, seringue graduée ou bouchon doseur, qui accompagnent généralement les sirops…

par Dr Pombourcq

  • Publié: 30/01/2014 12:51
  • Par Mark Andris
  • 1928 vues
comments powered by Disqus