Viagra

La nanotechnologie et le sildénafil (le Viagra)

Le citrate de sildénafil, ou le Viagra, est à présent le premier choix pour le traitement de la dysfonction érectile. Cependant, malgré son succès, sa prise par voie orale est limitée à cause de ses nombreux effets secondaires, à cause du fait que le médicament ne fait effet que longtemps après sa prise et que ses effets durent très peu de temps. Des chercheurs égyptiens pensent qu'ils ont trouvé une solution: la nanotechnologie.

L'équipe a décrit dans l'International Journal of Nanotechnology la conduite d'une série de tests sur plusieurs formulations de transporteurs transdermiques du citrate de sildénafil afin d'en trouver un qui puisse permettre l'absorption du médicament par le derme pour remplacer la prise par voie orale. Les avantages de tels nanotransporteurs incluent le fait que le médicament atteint la circulation sanguine beaucoup plus rapidement que lorsqu'il est avalé. De plus, 70 pour cent de chaque dose de sildénafil qui est prise par voie orale est métabolisée par le foie. L'utilisateur d'un transporteur transdermique permettrait d'éviter un certain nombre d'effets secondaires et permettrait également au médicament d'exercer ses effets plus rapidement.

Yosra S.R. Elnaggar, un chercheur pharmaceutique à l'Université d'Alexandrie, ainsi que des professeurs de l'Université d'Alexandrie et de Pharos, expliquent les raisons pour lesquelles les tentatives précédentes qui visaient à créer un Viagra transdermique ont rencontré des difficultés à cause des propriétés de ce médicament. Le Viagra n'est pas très soluble dans les matières grasses et dans l'eau. A cause de cela, il ne traverse pas facilement les membranes des cellules, comme celles de la peau. Cependant il est possible d'intégrer ce médicament dans une nano-émulsion qui est capable de pénétrer facilement les membranes cellulaires. Ainsi, l'équipe a fait des recherches sur deux types de nano-transporteurs composés de molécules de lipides. Le premier type est une émulsion composée du médicament ainsi que d'un surfactant qui permet l'émulsification des molécules de lipides et du médicament, tout comme le savon émulsifie l'huile et l'eau. Le second type est un nano-transporteur auto-émulsifiant qui possède son propre surfactant.

L'équipe a démontré en laboratoire que les deux formulations modifieraient la prise de ce médicament par voie orale. Par contre, seulement la nano-émulsion semble être en mesure de nous apporter un jour ou l'autre un timbre de Viagra.

  • Publié: 15/10/2013 12:47
  • Par Mark Andris
  • 151867 vues
comments powered by Disqus