Viagra

Un Des Scientifiques Ayant Créé Le Viagra Sur Le Point De Révolutionner La Santé Sexuelle

Un Des Scientifiques Ayant Créé Le Viagra Sur Le Point De Révolutionner La Santé Sexuelle

L’un des chercheurs ayant crée le Viagra s’est lancé dans une nouvelle révolution de la santé sexuelle. Sa compagnie est actuellement en train de finaliser une entente pour le lancement de son nouveau traitement contre l’éjaculation précoce sur le marché européen.

D’après Mike Wyllie – qui a pris part dans les années 90 au développement de la célèbre pilule de Pfizer contre les troubles de l’érection – la compagnie britannique Plethora Solutions serait en pourparlers avec un certain nombre de grands groupes pharmaceutiques au sujet de son spray médicamenteux.

L’année dernière, le produit a reçu l’aval des régulateurs européens après que des tests aient démontré l’absence de risque et son efficacité dans le traitement de ce trouble qui affecterait un homme sur quatre.

Mr. Wyllie a indiqué que Plethora a d’ores et déjà reçu huit à neuf offres indicatives de compagnies désireuses d’acquérir la licence de ce spray connu sous le nom de Tempe et espère que ce dernier sera commercialisé d’ici la fin de l’année.

Mike Wyllie

Il s’est refusé à nommer les concurrents mais a affirmé qu’il serait plus logique que le produit soit fabriqué par des compagnies ayant déjà fait leurs preuves dans le domaine de la santé sexuelle.

En plus de Pfizer, d’autres acteurs tels que Eli Lilly fabricant du Cialis aux USA et Bayer fabricant de Levitra en Allemagne, se partagent le marché de 4 milliards de dollars annuels des traitements des dysfonctionnements érectiles.

Plethora s’attend à ce que Tempe puisse atteindre des ventes mondiales record de plus d’1 milliard de dollars sous réserve d’approbation des régulateurs américains, que la compagnie espère obtenir l’année prochaine.

Officiellement présenté sous le nom de PSD502, le spray contient deux anesthésiques faiblement dosés dont le rôle est de pouvoir donner plus de contrôle aux hommes sans toutefois réduire leur plaisir.

Le produit agit en moins de cinq minutes et son effet peut durer jusqu’à deux heures. Lors des tests 87 pourcent des hommes ont positivement répondu au traitement. Plethora envisage de vendre l’aérosol de six doses pour environ 100$, ce qui est comparable au prix de 23$ d’une pilule de Viagra.

Mr. Wyllie reconnaît qu’il serait difficile de convaincre le système de santé européen présentement à cours d’argent de payer pour ces médicaments mais insiste sur le fait qu’il y existe un véritable besoin médical.

Il argumente que ce trouble influe gravement sur les relations de couples et parfois même sur leur capacité à concevoir dans les cas les plus sérieux.

Il est estimé que l’éjaculation précoce affecte 30 à 45 millions d’hommes en Europe et 50 millions aux États-Unis, ce qui la rend plus courante que les troubles de l’érection. Priligy, traitement concurrent américain de Furiex Pharmaceuticals, est d’ores et déjà approuvé en Europe.

Toutefois Mr. Wyllie fait remarquer que des données démontrent que tempe agit plus rapidement et engendre moins d’effets secondaires.

Plethora est dirigée par Jim Mellon, entrepreneur aguerri et gestionnaire de fonds de l’Isle de Man, qui contrôle 29 pourcent de la compagnie.

Jusqu’à récemment, la compagnie faisait office de déception répétitive pour les investisseurs car lancée sur l’Alternative Investment Market (AIM) de Londres en 2005 avec une série de traitements urologiques n’ayant pu être distribués.

Depuis que la compagnie s’est recentrée exclusivement sur Tempe, l’action a plus que quadruplé au cours de la dernière année – valorisant la compagnie à 42 millions de £. Mais à 10,31 pence, l’action reste bien loin de sa valeur maximale de 265 pence atteinte peu après son entrée en bourse.

  • Publié: 29/05/2014 18:37
  • Par Mark Andris
  • 151884 vues
comments powered by Disqus