Où va nous mener cette grippe A ?

On aimerait bien le savoir, et si j’étais devin, je vous répondrais volontiers, mais comme vous je suis dans l’expectative… Le moins qu’on puisse dire est qu’on se prépare activement au pire et que la période critique semble imminente ! Les médecins traitants sont sur le pied de guerre, désormais en ligne de mire pour accueillir les patients. Devront-ils rester masqués pour recevoir tout le monde ? Pourront-ils répondre à la demande ? S’ils ont toujours fait face à la grippe classique saisonnière, ce surplus de patients dans leurs cabinets déjà bondés ne va pas leur faciliter la tâche. Chaque chose en son temps, me direz-vous… Apportons plutôt pour le moment notre contribution !
 
Priorité inchangée : lutter contre la propagation du virus par des méthodes simples comme se moucher, tousser ou éternuer dans des mouchoirs jetables destinés au plus vite à la poubelle et se laver les mains sans compter avec du savon ou des solutions hydro-alcooliques. À ce propos, assurez-vous que ces solutions fort coûteuses sont bien actives contre les virus, car s’il y a pléthore de ces liquides lucratifs pour leurs fabricants, nombre d’entre eux sont sans effet sur notre cible. Les productions de masques sont également massives et les rames de métro ressembleront peut-être d’ici peu à des blocs opératoires !
 
Enfin, autre mesure en cours, un vaccin pour protéger en priorité les soignants qui seront les plus exposés et les personnes à risque (femmes enceintes, malades respiratoires et cardiaques chroniques, déficit immunitaire…). Il reste à espérer qu’il sera efficace et ne se fera pas attendre trop longtemps.

  • Publié: 14/03/2014 18:37
  • Par Mark Andris
  • 2170 vues
comments powered by Disqus