Qui dépose les cadeaux au pied du sapin ?

Quel parent ne s’est pas entendu dire : « Papa, à l’école, y en a qui disent que le Père Noël n’existe pas. C’est vrai ? » Là, vous ne pouvez plus vous en sortir par une pirouette pour échapper à ce dilemme : tout lui dire maintenant ou le laisser y croire encore. On a l’impression de les maintenir dans leurs rêves, dans leur monde imaginaire où la magie et l’innocence ont encore une place à la mesure de leur jeune âge : 5-6 ans. Mais voilà, s’il l’apprend par quelqu’un d’autre, ne perdra-t-il pas confiance en vous ? Et quelle sera sa déception ?

Entre 5 ans et 8 ans, la plupart des enfants cessent de croire au Père Noël grâce à un frère ou un camarade plus mûr, parfois à cause de nos erreurs d’adultes car il arrive que nous nous trahissions. Mais comment ne pas trahir nos enfants ?
Conseils : si un enfant pose la redoutable question à ses parents, c’est qu’il se prépare à entendre LA vérité. Mais faut-il la lui dire ? Par une devinette on peut retarder l’échéance : « Et d’après toi, il existe ou pas ? » Si l’enfant répond oui avec fermeté, attendez encore un peu, cela vaut mieux. Si, au contraire, il dit ne pas savoir et se met à en douter, on peut s’avancer en osant : « De toutes les manières, qu’il existe ou pas, tu auras des cadeaux. » Cela peut déjà lui mettre la puce à l’oreille.

Mais attention, si vous lui retirez ce mythe du Père Noël, comblez sa tristesse en lui expliquant qu'à présent qu’il est initié, il devient un peu plus grand et fait partie de ceux qui savent. À ce titre, demandez-lui de garder à son tour le secret auprès d

  • Publié: 05/02/2014 16:58
  • Par Mark Andris
  • 1996 vues
comments powered by Disqus