Une allocation pour accompagner un proche malade

Une allocation d’accompagnement vient d’être adoptée à l’unanimité par le Parlement. Une décision très attendue. Désormais, toute personne de la famille ou de confiance, ascendant, descendant, frère, sœur, ami…, pourra arrêter provisoirement son travail pendant une durée de 21 jours et toucher une indemnité compensatoire quotidienne de 49 euros pour accompagner un proche "en phase avancée ou terminale d’une affection grave et incurable".

Vingt mille personnes par an pourraient bénéficier de cette allocation selon les estimations gouvernementales. Une mesure qui coûterait une vingtaine de millions d’euros. Hélas, elle se limite aux patients à domicile et exclut ceux qui sont hospitalisés. Rien n’est jamais parfait…

par Dr Myriam Lainé-régnié

  • Publié: 10/02/2014 08:19
  • Par Mark Andris
  • 1989 vues
comments powered by Disqus