Escitalopram (Lexapro®)

Indications

L'ESCITALOPRAM est indiqué dans le traitement de la dépression et certains types d'anxiété.

Informations à communiquer à votre medecin

Il doit savoir si vous avez l’une des conditions suivantes:

  • trouble bipolaire ou historique familial de trouble bipolaire
  • diabète
  • maladie cardiaque
  • maladie des reins ou du foie
  • si vous recevez une thérapie electroconvulsive
  • convulsions
  • pensées suicidaires ou antécédant d’attentat de suicide par vous-même ou un membre de votre famille
  • une réaction inhabituelle ou allergique à l'escitalopram, au médicament connexe citalopram, à d’autres médicaments, aliments, colorants ou préservatifs
  • si vous êtes enceinte ou que vous essayez de tomber enceinte
  • si vous allaitez

Posologie

Voie orale avec un verre d’eau pendant ou à distance des repas. Si vous avez des maux d'estomac, prenez-le en mangeant. Prenez ce médicament à intervalles réguliers. Ne pas depassez la dose prescrite. Ne pas interrompre le traitement sauf avis contraire de votre médecin traitant.

Parlez à votre pédiatre si ce médicament doit être utilisé pour des enfants. Des précautions particuliérent peuvent être necessaires.

Surdosage: En cas d'absorption trop importante du médicament, contactez un centre anti-poison ou les urgences le plus rapidement possible.

NOTE: Ce médicament est strictement personel et ne doit pas être partagé.

Que faire en cas d'oubli d'une dose ?

Si vous oubliez de prendre une dose, prenez-la le plus tôt possible. Si le temps est presque venu de prendre votre prochaine dose, prenez seulement cette dose. Ne prenez pas plus de doses que prescrit.

Quels sont les interactions medicamenteuse ?

Ne prenez pas ce médicament avec les éléments suivants:

  • certains médicaments pour la diète comme dexfenfluramine, fenfluramine, phentermine, sibutramine
  • cisapride
  • citalopram
  • les médicaments appelés MAOI (inhibiteurs des monoamine oxydases) comme Carbex, Eldepryl, Marplan, Nardil et Parnate
  • néfazodone
  • les phénothiazines comme la chlorpromazine, mésoridazine, prochlorpérazine, thioridazine
  • procarbazine
  • St. John's Wort
  • venlafaxine

Ce médicament peut également interagir avec les éléments suivants:

  • amphétamine ou dextroamphétamine
  • aspirine et médicaments qui agissent comme l’aspirine
  • carbamazépine
  • cimétidine
  • kétoconazole
  • linézolide
  • les médicaments pour la dépression, l’anxiété ou les troubles psychotiques
  • les médicaments qui traitent ou préviennent les caillots sanguins comme warfarin, enoxaparin et dalteparin
  • les médicaments qui traitent les infections au VIH ou au SIDA
  • les médicaments pour les migraines comme almotriptan, eletriptan, frovatriptan, naratriptan, rizatriptan, sumatriptan, zolmitriptan
  • les médicaments pour traiter la tuberculose comme l'isoniazide, rifabutine, rifampine, rifapentine
  • metoclopramide
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (NSAIDs), les médicaments pour la douleur et l’inflammation, comme l'ibuprofène ou naproxen
  • pentazocine
  • tryptophan

Cette liste n’est pas exhaustive. Fournissez à  votre médecin la liste de tous les médicaments, herbes, médicaments sans prescription et suppléments alimentaires que vous utilisez. Mentionnez-lui également si vous fumez, consommez de l'alcool ou utilisez des drogues illégales. Certains de ces éléments peuvent interagir avec vos médicaments.

Vigilance particuliére durant le traitement

Consultez votre medecin régulièrement afin de faire un bilan de votre état de santé. Continuez à prendre le traitement même si les effets bénéfiques ne se font pas sentir immédiatement. Cela peut prendre 1 à 2 semaines ou plus longtemps avant que vous ne ressentiez une amélioration de votre état.

Les patients et leur entourage devraient être vigilants par rapport à l’apparition ou l’aggravation de dépression ou de pensées suicidaires. Soyez également vigilant face à des changements subits ou sévères d’émotions tels que l’anxiété, l’agitation, la panique, l’irritabilité, l’hostilité, l’agressivité, l’excitation excessive et l’hyperactivité, ou l’impossibilité de dormir. Si cela se produit, surtout au début du traitement ou après un changement dans le dosage, appelez votre médecin.

N'interrompez pas brutalement le traitement. Vous devez diminuer graduellement la dose ou vos symptômes pourraient s'aggraver. Parlez-en à votre médecin traitant.

Peut entrainer somnolences ou/et etourdissements. Ne pas conduire ou utilisez de machinerie ou accomplir des tâches qui exigent d’être alerte avant de savoir de quelle façon ce médicament vous affecte. Pour réduire les risques d’étourdissements ou d’évanouissements, ne vous levez pas et ne vous assoyez pas brusquement, surtout si vous êtes un patient âgé. L’alcool peut augmenter les étourdissements ou la somnolence. Évitez les boissons alcoolisées.

Ne vous soignez pas pour de la toux, un rhume ou des allergies sans demander l’avis de votre médecin traitant. Certains des ingrédients peuvent augmenter les effets secondaires possibles.

Si votre bouche devient sèche, mâcher de la gomme sans sucre ou des bonbons durs et boire beaucoup d’eau afin de réduire ce désagrément. Contactez votre médecin si le problème ne s’estompe pas ou en cas d'aggravation.

Effets secondaires connus

Consultez votre médecin traitant dés l'apparition d'un ou plusieurs de ces symptomes:

  • réactions allergiques telles qu’une irritation de la peau, des démangeaisons de la peau, de l’urticaire, de l’enflure au visage, aux lèvres ou à la langue
  • confusion
  • sentiment de faiblesse, d'étourdissement, si vous faites des chutes
  • parler rapidement et sentiment d'excitation ou actions qui sont hors de contrôle
  • hallucination, perte de contact avec la réalité
  • convulsions
  • pensées suicidaires ou autres changements d’humeur
  • saignement ou ecchymose inhabituels

Effets secondaires bénins ne nécessitant habituellement pas d'intervention médicale (informez-en votre médecin si les symptômes persistent ou sont désagréables):

  • vision floue
  • changements dans l'appétit
  • changement dans la libido ou la performance sexuelle
  • maux de tête
  • augmentation de la transpiration
  • nausée

Cette liste n’est pas exhaustive.

Conservation

Garder hors de la portée des enfants.

Entreposer à température ambiante entre 15 et 30 degrés Celsius. Garder le contenant bien fermé. Jeter toutes doses périmées.

  • Publié: 07/10/2013 12:05
  • Par Mark Andris
  • 2328 vues
comments powered by Disqus