Une nouvelle étude sur la prise du tadalafil

Une nouvelle étude sur la prise du tadalafil
Une nouvelle étude sur la prise du tadalafil

Une nouvelle étude montre que la prise de tadalafil une fois par jour améliore la fonction érectile des hommes souffrant d'une dysfonction érectile et la qualité de vie sexuelle des couples.

Le groupe pharmaceutique Eli Lilly and Company (NYSE: LLY) a annoncé les résultats d'une étude en double aveugle avec un contrôle placebo. Cette étude a montré que la prise de 5mg de tadalafil (Cialis®) une fois par jour était en général bien tolérée, améliorait la fonction érectile des hommes souffrant d'une dysfonction érectile ainsi que la qualité de vie sexuelle des hommes et de leur partenaire. L'étude qui a duré douze semaines a été conduite sur un groupe de 342 hommes ainsi que sur leurs femmes/partenaires. Une série de questionnaires scientifiques ont été utilisés pour mesurer les changements de fonction érectile et de qualité de vie sexuelle avant et après traitement lorsqu'une dose de tadalafil était prise une fois par jour. L'étude a été publiée dans le numéro de mai du Journal of Sexual Medicine, qui est revu par les pairs.

“C'est la première étude concernant la prise de 5mg de tadalafil une fois par jour pour le traitement des hommes souffrant d'une dysfonction érectile au cours de laquelle leur femme/partenaire a noté une amélioration de la qualité de vie sexuelle”, a déclaré le Docteur Eusebio Rubio-Aurioles (Ph.D). “La qualité de vie sexuelle s'est aussi améliorée chez les hommes qui ont suivi ce traitement. Cette étude a également montré qu'une dose de tadalafil une fois par jour suffit et qu'elle est en général bien tolérée pour le traitement des dysfonctions érectiles.

Résultats de l'étude

L'étude randomisée en double aveugle, qui a duré seize semaines, a été effectuée dans plusieurs centres et a été conduite sur un groupe de 342 hommes ayant eu une histoire de dysfonction érectile pendant au moins trois mois ainsi que sur leur femme/partenaire. La fonction sexuelle de chaque femme/partenaire était adéquate selon l'Indice de la Fonction Sexuelle Féminine (FSFI).

Les sujets mâles ont été exclus de l'étude

  1. s'ils avaient précédemment utilisé du tadalafil,
  2. s'ils souffraient d'une dysfonction érectile à la suite de chirurgie ou d'un autre désordre sexuel primaire,
  3. s'ils souffraient d'autres conditions médicales ou suivaient un traitement qui pouvait avoir un impact négatif sur la fonction sexuelle ou cardio-vasculaire, ou
  4. s'ils avaient trouvé qu'un traitement avec un autre inhibiteur de la phosphodiestérase de type 5 s'était avéré inefficace pour traiter la dysfonction érectile.
Les vingt-six centres sélectionnés pour l'étude étaient situés en Autriche, en France, en Allemagne, au Méxique et aux États-Unis.

Au cours de la première phase de l'étude, qui a duré quatre semaines, les hommes n'ont reçu aucun traitement pour leur dysfonction érectile. Ils ont également dû tenter au moins à quatre reprises d'avoir des relations sexuelles avec leur partenaire. Au cours de la deuxième phase, qui a duré douze semaines, les hommes ont été randomisés pour recevoir soit un placebo (n=78) ou 5mg de tadalafil une fois par jour (n=264). Ils ont également dû tenter au moins à une reprise d'avoir des relations sexuelles avec leur partenaire une fois par semaine.

Les sujets ont été évalués tout au long de l'étude selon l'Indice International de Fonction Érectile (IIEF), le Sexual Encounter Profile (SEP) (journal du patient), et la Qualité de Vie Sexuelle (SqoL) qui fait partie du Questionnaire de la Qualité de Vie Sexuelle (SLQQ). Les réponses des couples ont été recueillies au début de l'Étude, à la fin de chaque phase et à la suite de chaque tentative de rapports sexuels. Les paramètres vitaux ont été également contrôlés tout au long de l'étude afin de garantir le bien être des participants.

Les résultats ont montré qu'une dose de 5mg de tadalafil une fois par jour améliorait d'une manière significative la fonction érectile selon les changements par rapport à la ligne de base mesurée à l'aide du IIEF et du SEP. L'augmentation moyenne à partir de la ligne de base du domaine IIEF-EF était de 7,9 points dans le groupe randomisé au tadalafil, par rapport à 0,7 dans le groupe randomisé au placebo. Les hommes faisant partie du groupe tadalafil ont enregistré en moyenne une augmentation de 28,6% (par rapport à 2,7% pour le groupe placebo) de leur habilité à obtenir une érection suffisamment adéquate pour effectuer une pénétration vaginale. En ce qui concerne la durée de leurs érections, et si celles-ci avaient duré suffisamment longtemps pour leur permettre d'avoir des relations sexuelles adéquates, le nombre de réponses positives a augmenté de 46% en moyenne chez les hommes appartenant au groupe tadalafil comparé à 10,8% chez le groupe placebo.

L'étude a également constaté une amélioration significative de la qualité de vie sexuelle chez les hommes prenant du tadalafil une fois par jour et chez leur partenaire. L'augmentation moyenne de la qualité de vie sexuelle chez les hommes prenant du tadalafil était de 39,5 points par rapport à une augmentation de 12,5 points dans le groupe randomisé au placebo. L'augmentation moyenne de la qualité de vie sexuelle chez les femmes dont le partenaire avait été placé dans le groupe prenant du tadalafil était de 32,4 points, par rapport à 5 points chez celles dont le partenaire avait pris un placebo.

Une dose de 5mg de tadalafil était en général bien tolérée. Le plus souvent, les effets secondaires notés étaient le mal de tête, la dyspepsie et la congestion nasale. Trois participants randomisés au tadalafil ont quitté l'étude à la suite d'événement indésirables.

Laissez un commentaire

comments powered by Disqus

Rubriques


Catégories