Les interactions médicamenteuses des produits utilisés pour traiter la dysfonction érectile

c Alors que l'on pensait autrefois que les troubles de l'érection survenaient à cause de facteurs physiologiques, on sait à présent que la dysfonction érectile peut se présenter suite à un grand nombre de conditions médicales. En fait, il est possible que la dysfonction érectile soit le principal symptôme d'une maladie grave, telles que l'athérosclérose ou le diabète.

Les patients ont souvent du mal à parler de cette condition avec leur docteur. Avec l'arrivée de médicaments qui aident les hommes à obtenir une érection ainsi que la couverture médiatique de ces médicaments, les chances de discuter de la dysfonction érectile ont augmenté.

Dans des conditions normales, les impulses nerveux provoquent la dilatation des vaisseaux sanguins du pénis à la suite d'une stimulation sexuelle. Deux tubes cylindriques, le corpus cavernosum, qui s'étend sur toute la longueur du pénis, se gorgent de sang et provoquent le durcissement, le redressement et l'érection du pénis. Si la stimulation sexuelle est supprimée et si une éjaculation a lieu, le sang quitte le pénis et ce dernier devient flacide.

La dysfonction érectile, qui autrefois était connue sous le nom d'impotence, est présente lorsque le corpus cavernosum ne peut pas se gorger de sang; une érection est par conséquent impossible. Il existe de nombreuses raisons mais aussi de nombreux facteurs de risque.

Par exemple, les causes physiologiques qui peuvent entraîner une dysfonction érectile incluent:

  • les maladies vasculaires athérosclérotiques (durcissement des artères). Ce sont les mêmes maladies qui provoquent la réduction du flot sanguin dans les coronaires (angine de poitrine, crise cardiaque) et le cerveau (accidents ischémiques transitoires et accidents cérébro-vasculaires)
  • les facteurs de risque incluent l'hypertension, l'hypercholestérolémie, le diabète et le tabagisme
  • d'autres maladies, comme par exemple la maladie de Parkinson et la sclérose en plaques
  • l'abus d'alcool
  • le cancer de la prostate et son traitement
  • les effets secondaires de certains médicaments
  • un traumatisme du bassin, si celui-ci endommage les nerfs et les vaisseaux sanguins du pénis (par exemple après avoir fait du vélo un certain nombre d'heures, la pression effectuée par le siège peut bloquer la circulation sanguine et compresser les nerfs du pénis).

La dysfonction érectile peut être également provoquée par des conditions psychologiques, telles que la dépression, l'anxiété et le stress. Le plus souvent, une combinaison de conditions est à l'origine des troubles érectiles.

Il existe heureusement des médicaments qui peuvent faciliter l'engorgement du pénis dès qu'une stimulation sexuelle est présente. Le sildénafil (le Viagra), le tadalafil (le Cialis) et le vardénafil (le Levitra) peuvent être prescrits pour le traitement de la dysfonction érectile. Ces médicaments sont des inhibiteurs de phosphodiestérase. Ils provoquent la relaxation des vaisseaux sanguins qui sont situés dans le pénis, ce qui leur permet de se dilater et de s'engorger de sang. Ce procédé n'a lieu que lorsque une stimulation sexuelle physique et émotionnelle est adéquate.

Ces médicaments ont des effets secondaires. Il est donc important que le patient et le docteur discutent des précautions à prendre avant que ces médicaments soient consommés.

Étant donné que ces médicaments provoquent la dilatation de tous les vaisseaux sanguins, il est fort possible que leur utilisation avec d'autres médicaments, tels que le mononitrate d' isosorbide (Imdur, Ismo, Monoket), le dinitrate d'isosorbide (Isordil, Titradose, Dilatrate SR, Isochron), la nitroglycérine (Initrostat, Nitroquick, Nitrolingual, Nitro-Dur, Minitran, Nitro-Bid etc.), qui provoquent aussi les mêmes réactions physiologiques, puisse causer une chute de la pression artérielle et, par conséquent, des évanouissements etc.

Il est conseillé aux patients qui prennent des anticoagulants tels que la warfarine (Coumadin) et l'énoxaparine (Lovenox) de ne pas prendre des médicaments utilisés pour le traitement de la dysfonction érectile

Les alpha-bloquants, utilisés pour contrôler l'hypertension (par exemple la doxazosine, le mésylate (Cardura), la prazosine (Minipress)) ainsi que les médicaments utilisés pour contrôler les symptômes qui accompagnent l'élargissement de la prostate tel que le la tamsulosine (Flomax) peuvent provoquer une chute de la tension artérielle. Il est par conséquent important de ne pas consommer d' inhibiteurs de phosphodiestérase avec ce genre de médicaments.

Étant donné que les rapports sexuels représentent un exercice physique important, il est primordial de s'assurer que ces activités peuvent être pratiquées de manière anodine. Il est conseillé de discuter des risques avec un patient si ce dernier souffre de troubles cardiaques sévères, d'accidents cérébro-vasculaires et d'hypertension (ou d'hypotension) mal contrôlée.

Tout comme avec les autres médicaments, il est important d'informer le docteur ou le pharmacien si les médicaments du patient ont été changés afin de minimiser les risques d'effets secondaires. Ces médicaments incluent ceux qui ont été obtenus par ordonnance et ceux qui peuvent être achetés dans le commerce.

Les médicaments tels que le sildénafil (le Viagra), le tadalafil (le Cialis) et le vardénafil (le Levitra) permettent à certains patients d'avoir des rapports sexuels adéquates. Si une condition particulière provoque les symptômes de la dysfonction érectile, il est fort possible que le traitement de cette condition suffise à éliminer la dysfonction. Des thérapies alternatives sont disponibles, y compris les médicaments injectables, la substitution hormonale et les implants chirurgicaux. Si nécessaire, il est important de considérer également l'aide psychologique.

Le diagnostic et le traitement de la dysfonction érectile n'aura lieu que si le patient permet à son docteur de l'aider. Souvent, le plus gros effort est de prendre le premier rendez-vous.

  • Publié: 03/09/2013 15:58
  • Par Mark Andris
  • 3000 vues
comments powered by Disqus