Auteur Sujet: Blocage sur la maîtresse en maternelle ... votre avis ?  (Lu 2459 fois)

Octobre 14, 2013, 14:12:07
Lu 2459 fois

andamitran

  • *
  • Information Hors ligne
  • Newbie
  • Messages: 2
 Bonjour,

Mon fils, qui va avoir 4 ans, est en première année de maternelle. Il est très content d'aller le matin à la garderie, avant le début de l'école, et ne rechigne pas à aller à l'école. toutefois, il fait un blocage vis à vis de la maîtresse : il est dans une phase où il essaie de n'en faire qu'à sa tête, n'écoute pas, et a tendance à distraire ses camarades. Résultant, la maîtresse le gronde et le punit régulièrement.

Depuis quelques semaines, sa question est donc "est-ce que la maîtresse sera là ?" dès qu'on lui parle de l'école. Lorsqu'on lui explique que sa maîtresse est gentille, et qu'il faut l'écouter pour ne pas se faire punir, il répond qu'elle n'est pas gentille car "elle le fâche" icon_wink.gif

J'avoue que nous ne savons pas trop comment aborder ce problème car, il est ravi de retrouver ses camarades de classe, mais a visiblement un problème vis à vis de sa maîtresse qui n'a pourtant rien d'un tyran.

Si vous avez connu des choses similaires avec vos enfants, je suis preneur de retours d'expériences et d'avis ... Merci par avance.

Octobre 24, 2013, 00:17:36
Réponse #1

searchoptimization

  • *
  • Information Hors ligne
  • Newbie
  • Messages: 1
 Bonjour,

Il est important de débloquer

cette situation car la première année de maternelle est le premier contact qu'a

votre enfant avec l'école. Pour cela, rien ne vaut une franche discussion avec

la maitresse : demandez à la rencontrer et dites lui que vous êtes bien

conscients que votre fils n'est pas sage en classe, mais qu'il est aussi très

anxieux à l'idée d'y retourner. Le fait que votre enfant vous voit discuter

avec sa maîtresse, calmement, entre adultes, va déjà lui prouver que vous ne

l'abandonnez pas à son sort et c'est très important pour lui ! Si malgré

tout rien y fait, c'est peut-être que votre fils est un peu jeune pour accepter

l'idée de partager le seul adulte (la maîtresse) avec tous ses camarades. Tous

les enfants ne se sentent pas prêts pour cela et dans ce cas, une solution est d'y aller plus progressivement,

par exemple, en le mettant à l'école le matin et chez la grand-mère ou la

nounou l'après-midi, à condition que ce soit possible, évidemment ... Il reste enfin la solution de la psychologue scolaire que vous pouvez demander à rencontrer. Le simple fait qu'un tiers écoute votre enfant - sa version des faits et son ressenti sont importants - et voit avec la maitresse comment débloquer cette situation est capitale. La seule chose à ne pas faire, c'est de continuer comme avant, comme si de rien était ...

Bonne journée, Nathalie