JeanMann - Le Magazine de la Santé Le Magazine de la santé

Pleurésie

Pleurésie

Définition

Manifestation thoracique, unilatérale ou bilatérale, la pleurésie correspond à l'inflammation de l'enveloppe à deux feuillets dont l'un couvre les poumons et l'autre adhère aux parois de la poitrine. Selon que cette inflammation s'accompagne ou non d'un épanchement, on distingue entre pleurésie sèche et de pleurésie séro-fibreuse. Le liquide réactionnel de l'épanchement tend à comprimer le poumon et à bloquer la respiration. Toute pleurésie n'est que le symptôme d'un mal plus profond à toujours rechercher.

Que faire ?

  • Antidouleurs, aspirine, anti-inflammatoires.
  • Antitussifs, codéine, par exemple.
  • Radios et investigations diverses afin de déterminer l'origine exacte de la pleurésie : tuberculose pulmonaire, lésion cardaque, fracture de côte ou atteinte rénale...
  • Éventuelle ponction pleurale, à la fois pour analyse du liquide d'épanchement et pour libérer la respiration.

Symptômes

  • Gêne respiratoire progressive ou parfois brutale.
  • Vives douleurs à la toux et aux mouvements.
  • Point de côté persistant avec possibles irridiations vers une épaule ou le haut du ventre.
  • Toux sèche d'irritation. Fièvre plus ou moins élevée.

Conseils pratiques

Ne pas croire que pleurésie signifie forcément tuberculose. Une simple grippe peut se compliquer d'une atteinte pleurale, de même qu'une banale contusion thoracique.
Lors de toute pleurésie, régime alimentaire riche en protéines et en polyvitamines.
Ne pas avoir peur d'une ponction pleurale. Elle s'effectue avec une aiguille fine et de façon indolore, sous anesthésie locale.
Si pleurésie d'origine tuberculeuse, prévoir une convalescence d'au moins 2 à 3 mois, en demi-altitude, après la fin de l''antibiothérapie ayant été instituée.

comments powered by Disqus
Aller au haut de la page