JeanMann - Le Magazine de la Santé Le Magazine de la santé

Un gène à l’origine du secret des centenaires ?

Un gène à l’origine du secret des centenaires ?

Le gène du chromosome 4 serait il le maillon fort commun aux centenaires ?
C'est ce que laisse présager l'étude parue dans le PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences). Objectif de cette étude : mieux comprendre le fonctionnement de ce gène. Afin de fabriquer des molécules de synthèse identiques dont l'utilisation pourrait réduire les risques de maladie et augmenter l'espérance de vie...

Ce sont des chercheurs américains qui ont mis en évidence des similarités génétiques au sein de fratries de nonagénaires. Agés de plus de 90 ans ceux ci appartiennent à 137 familles dont au moins un des membres est âgé de 98 ans. Leurs particularités ? Ils sont dotés d’une longévité et d’une santé exceptionnelle ! Et ont échappé de façon remarquable à tous les déboires de santé inhérents au vieillissement. Tels que maladie d’Alzheimer, accident cardiaque, cancer etc…

Les chercheurs ont réussi à établir des similarités génétiques concernant une section du chromosome 4 présent chez ces vieillards. De là à penser que le gène ou groupe de gènes commun à ce grand nombre de centenaires, joue un rôle dans leur exceptionnelle longévité il n’y avait qu’un pas !
Que soulèvent les auteurs de l'étude dirigée par le généticien Louis Kunkel et le gérontologue Thomas Perls, de la Harvard Medical School de Boston (Massachusetts)

Il s'agit de la première étude utilisant des personnes pour tenter de trouver des gènes jouant un rôle dans l'espérance de vie, a expliqué M. Perls. De nombreux chercheurs pensaient que la longévité était un facteur complexe qui ne pouvait être influencé par quelques gènes.

Nous n'essayons pas de trouver la fontaine de jouvence. Au lieu de cela, nous essayons de trouver la recette du vieillissement réussi, a déclaré M. Perls pour dissiper tout malentendu sur les objectifs des chercheurs.

comments powered by Disqus
Aller au haut de la page