JeanMann - Le Magazine de la Santé Le Magazine de la santé

Tabac en France

Tabac en France

Première cause de mortalité évitable en France, le tabagisme est considéré comme responsable de 90 % des cancers du poumon et de 60 000 décès par an soit plus de 10 % des décès annuels. Les prévisions pour les prochaines décennies sont alarmantes.

En effet, au vu des tendances passées et actuelles de consommation, le nombre de morts liées au tabac risque d'être multiplié par deux chez l'homme et multiplié par 10 chez la femme, soit 160 000 décès à l'horizon 2025. Ce problème majeur mobilise nombre d'acteurs tant sur le plan administratif, médical qu'éducatif. La lutte contre le tabagisme est une des priorités de santé publique en France.

Une grande proportion de fumeuses

La proportion des femmes dans la population de fumeurs ne cesse d'augmenter. En effet, on estime que la mortalité féminine liée au tabagisme sera multipliée par dix d'ici 2030 si rien ne change.

Si la vente de cigarettes en France a diminué de 14 % depuis 1991, des difficultés persistent cependant. Environ 25 % des femmes enceintes fument, ce qui a des conséquences très néfastes sur la santé et le développement du quart des enfants. 59 % des adolescents de 18 ans des deux sexes fument contre seulement 25 % en Finlande, ce qui positionne la France à la première place dans l'Union européenne.

Les risques liés à la consommation de tabac

Les cancers du poumon sont trois fois plus fréquents chez les ouvriers que chez les cadres et le tabac est, avec l'alcool, un des principaux facteurs d'inégalités sociales devant la santé.

Un fumeur régulier sur deux meurt d'une maladie liée au tabac et un sur quatre perd en moyenne 20 ans de vie. Être exposé à la fumée des autres lorsque l'on est soit même non fumeur (ce que l'on appelle le tabagisme passif) est également dangereux à toutes les périodes de la vie.

Lors de la grossesse : pour l'enfant qui naît hypotrophique et fragile, chez le petit enfant qui développe des infections des voies respiratoires, des otites facteurs de surdité, de l'asthme, dont la capacité respiratoire est diminuée et chez lequel le risque de mort subite est accru en cas de tabagisme des parents et enfin à l'âge adulte (risque de cancer des bronches et de maladies cardio-vasculaires).

Le risque de devenir fumeur

Le risque de devenir fumeur n'est pas homogène. Il est plus important pour les hommes chez les ouvriers, pour les femmes chez les employées, le tabagisme étant un comportement d'imitation lorsque l'entourage familial, professionnel ou social est composé de nombreux fumeurs.

Il existe un décalage de plusieurs dizaines d'années entre le début de l'exposition de l'organisme au tabac et les principales maladies responsables de la mortalité prématurée. C'est la raison pour laquelle la fréquence du tabagisme chez les jeunes est un facteur de préoccupation en ce qui concerne les conséquences sur la santé de ces populations dans le futur.

comments powered by Disqus
Aller au haut de la page