JeanMann - Le Magazine de la Santé Le Magazine de la santé

Tabagisme passif : le fœtus autant concerné que l'adulte

Le fœtus autant concerné que l'adulte

A l'occasion de la Journée mondiale sans tabac, l'Organisation mondiale de la santé (OMS), appelle les maires de toutes les villes du monde à se mobiliser en organisant un concours qui récompensera les actions les plus réussies. L'opération donnera lieu à une célébration internationale à Montréal le 31 mai 2001.

Le tabagisme passif

Le thème cette année, le tabagisme passif, met l'accent sur un aspect du fléau défini comme "l'inhalation involontaire par un non fumeur, de la fumée d'un ou de plusieurs fumeurs" (lire le chapitre "Tabagisme" dans notre dossier consacré au tabac).

Des pièces mal aérées, une atmosphère de travail confinée où ses collègues fument tout au long de la journée, et le non fumeur peut absorber à son insu l'équivalent de plusieurs cigarettes quotidiennement. La fumée de cigarette est en effet chargée de plusieurs milliers de composés chimiques, avalés également par le non fumeur.

Ce tabagisme passif et répété peut, à terme, aggraver certaines maladies, et en créer d'autres chez l'adulte.

Tabagisme et cancers

Le tabagisme passif cause selon l'OMS plus de 60 000 décès prématurés par cancer chaque année. Le cancer du poumon est la maladie la plus fréquente retrouvée dans la population de non fumeurs vivant avec un fumeur. Dans ce cas, des études ont montré une augmentation du risque de 35 % par rapport à un couple où les deux partenaires ne fument pas. Ce risque augmente encore en cas de tabagisme environnemental sur le lieu de travail. Le nombre de ces cancers "supplémentaires" est évalué à une centaine par an en France.

L'effet du tabagisme sur les autres cancers (de la vessie, des voies urinaires, et des voies aériennes supérieures) n'a pas été démontré. En revanche, le Comité français d'éducation pour la santé a mené une étude montrant une relation entre le tabac et un risque augmenté de cancer colorectal, ou encore celui de contracter une grippe.

Les autres affections

En revanche, l'influence du tabagisme sur les maladies pulmonaires, les risques de thrombose des artères (diminution de la capacité à faire circuler l'oxygène), la diminution sur la capacité à l'effort ne sont plus à démontrer.

Le tabagisme est par ailleurs un facteur aggravant de l'asthme chez l'adulte et chez l'enfant. Les crises sont plus fréquentes et la maladie est aggravée chez les asthmatiques qui subissent la fumée des autres.

Une étude présentée les 19 et 20 mai 2001 aux Etats-Unis par la Société américaine d'hypertension a par ailleurs permis de quantifier la relation entre le tabagisme et les risques d'impuissance et d'infertilité.

Selon les auteurs de l'étude cités par l'Agence France presse, ces données sont les premières à quantifier une augmentation par 26 de la dysfonction érectile chez les personnes souffrant d'hypertension et qui fument. (...) Chez les anciens fumeurs souffrant d'hypertension, le risque d'impuissance est 11 fois plus élevé que chez les non-fumeurs.

Le fœtus et l'enfant, victimes aussi du tabagisme passif

Les composés gazeux nocifs traversent la barrière hémo-placentaire. Autrement dit, lorsque la femme enceinte fume, son fœtus fume aussi. On retrouve ainsi de la nicotine dans les cheveux des enfants de mère grande consommatrice de tabac, un poids inférieur à la moyenne dès la naissance, des matières cancérigènes dans les premières urines, et un risque de fausses couches et de mort subite du nourrisson accru.

Chez l'enfant dont les parents fument, le développement du système respiratoire peut être atteint. Le tabagisme parental aurait également des liens avec des troubles intellectuels et psychomoteurs.

Comme pour l'adulte, il existe une aggravation des crises en cas d'asthme, et des affections plus fréquentes des voies aériennes (bronchites, pneumonies, rhino-pharyngites, etc.)

Pour enrayer ce fléau, les organisations internationales semblent depuis quelques mois vouloir durcir et étoffer l'arsenal juridique mis à la disposition des pouvoirs publics et des associations de lutte contre le tabagisme, passif ou actif.

comments powered by Disqus
Aller au haut de la page