JeanMann - Le Magazine de la Santé Le Magazine de la santé

Les filles préfèrent le rose... C'est ancestral

Rose bonbon pour les filles et bleu pour les garçons ! Voici un cliché à la peau dure et qui vient pourtant d'être confirmer scientifiquement. Anya Hurlbert, une scientifique britannique de l'université de Newcastle, a ainsi démontré pourquoi les femmes seraient naturellement attirées par les teintes roses ou rouges, contrairement aux hommes... Résultat, il faudrait revenir à l'âge des cavernes pour comprendre ce penchant pour le moins ancestrale...

Anya Hurlbert
L'amour du rose sort des cavernes...

Le goût prononcé pour le rose viendrait tout bonnement de l'évolution humaine. Et pour expliquer ce phénomène légendaire, Anya Hurlbert, professeur en neurosciences est remonté en des temps immémoriaux. Selon elle, les femmes avaient pour mission de rechercher et cueillir les fruits rouges dans un environnement composé surtout de vert. Puis, le rouge est devenu synonyme de santé et de vigueur pour les visages, comme pour les fruits. Au fil de l'évolution, les influences culturelles auraient donc pu accentuer cette préférence féminine naturelle.

Bleue : la couleur qui rassemble

Pour la chercheuse, on peut de même expliquer la préférence naturelle des individus pour le bleu de par l'engouement du ciel et de son observation. Ainsi sur l'axe chromatique allant du vert au jaune, les hommes comme les femmes testés pour cette expérience, ont montré, sans exception, une préférence innée pour le bleu.

Une expérience haute en couleur

Dans son étude consacrée à la préférence des couleurs, Anya Hurlbert a fait appel à un groupe de 208 jeunes hommes et femmes, âgées de 20 à 26 ans. Les volontaires, de nationalités chinoise et anglaise, ont regardé une succession de paires de couleurs projetée sur un écran. Ils devaient ensuite choisir rapidement, laquelle des deux couleurs ils préféraient sur chaque écran.

Marquées au fer rose...

Les résultats de ce test de préférence furent éloquents : contrairement aux hommes qui ne montraient aucune préférence, toutes les femmes, sans exception, ont montré une attirance unanime pour les couleurs allant du rose au rouge sur le cercle chromatique.

Alors mythe ou réalité ? Le penchant des filles pour le rose serait bien réel et surtout vieux de millions d'années...

comments powered by Disqus
Aller au haut de la page